Accueil   |  Actualité  |  Tibet actuel  |  Histoire et Vérité  |  Profil du Tibet  |  Documents  |  Le XIVe Dalai-lama  |  Vidéo  |  Photo
 
 
La manipulation de « l’immolation par le feu » ne changera pas la fatalité de la défaite de la clique du dalaï-lama
    temps:2012-12-12 source:tibet.cn auteur:    

Le 9 décembre, Xinhuanet a publié le reportage intitulé « La police du Sichuan a réussi à détecter une série d’incidents homicides d’immolation par le feu à l’instigation de la clique du dalaï-lama » qui a révélé, à l’aide des faits irréfutables, la cruauté et le cynisme des criminels suspects, et que la clique du dalaï-lama est effectivement le comploteur et manipulateur clandestin de ce crime.

Regardons clairement comment la clique du dalaï-lama a agité et trompé des innocents et ignorants tibétains pour qu’ils s’immolent par le feu cruellement, et quel est le vrai but politique de la clique du dalaï-lama.

La clique du dalaï-lama est l’origine des incidents d’immolation par le feu

Le 19 octobre 2011, le dalaï-lama a présidé à une réunion pour dire des « prières » aux immolés par le feu. Il a pris la tête d’un jour de jeûne pour faire l’éloge de l’act d’immolation par le feu et montrer son soutien pour cet acte. A côté du dalaï-lama, le chef de fil du gouvernement tibétain illégal en exil a fait lui aussi l’éloge de « l’esprit courageux et intrépide » des immolés par le feu. Ne la considérant pas comme cruelle ni anti-humanitaire, le dalaï-lama pense avant tout à « l’efficacité » engendrée par l’immolation par le feu, le mot qu’il a utilisé dans son interview faite par BBC le 26 novembre 2011.

Depuis 2012, en faisant face à la condamnation de son attitude de laisser-aller envers l’acte d’immolation par le feu par l’opinion publique, le dalaï-lama a usé à maintes reprises d’argumentations pleines de sophismes : « Puisque je n’espère pas donner l’impression que l’immolation par le feu est fautive, le meilleur moyen est de rester neutre ». Le chef de fil du gouvernement tibétain illégal en exil a même proclamé cyniquement que « soutenir l’acte d’immolation par le feu constitue le devoir sacré du gouvernement en exil », et que « l’immolation par le feu est l’acte de lutte d’anti-violence le plus efficace et l’état idéal de l’anti-violence ». Quant au dalaï-lama, il a « amplement confirmé » ces propos anti-humanitaires tentant de pousser encore plus d’innocents et d’ignorants tibétains au suicide.

 
 Articles connexes:
Les droits de l'homme du Tibet-- France
Photo
Vidéo
·Les projets de réduction de la pauvreté au Tibet
·Yushu
·Tibet : début de restauration des peintures murale...
Je recommande
·La Chine continue à renforcer le soutien à l’am...
·Inciter aux immolations viole les droits de l'homme...
·Le panchen lama reçoit des étudiants du bouddhism...
 
 

La Recherche des droits de l'homme de la Chine
frtibet328@yahoo.cn
Entreprise Technologique et informatique Wu Zhou Fan Hua, Tous droits réservés