Accueil   |  Actualité  |  Tibet actuel  |  Histoire et Vérité  |  Profil du Tibet  |  Documents  |  Le XIVe Dalai-lama  |  Vidéo  |  Photo
 
 
L’art sur pierre de la montagne sacrée Dora à Chamdo, au Tibet
    temps:2017-05-02 source:China Tibet Online auteur:    

La montagne sacrée Dora est située à Chambo au Tibet, à 4 km de la ville du comté de Basu, et couvre une superficie totale de 12 kilomètres carrés. La raison pour laquelle la montagne sacrée Dora est célèbre au Tibet est principalement son grand nombre de mantras, d’écritures et de statues de tailles différentes gravés dans la roche de la montagne. L'échelle de ses pierres est grande, et les travaux de calligraphie et de peinture artistique présentent des réalisations profondes, ce qui est rare sur le plateau de Qinghai-Tibet.

La « montagne sacrée Dora » appartient à la secte Nyingma du bouddhisme tibétain. Parmi les statues de pierre de la montagne sacrée Dora, la statue du Bouddha Sakyamuni est la plus sophistiquée, en plus du siège de lotus, de la tour Bodhi et du temple et d'autres statues sacrées bouddhistes. On dit que la montagne est l’enfant de la montagne enneigée de Meili, et chaque année le 15 mai dans le calendrier tibétain, les gens religieux viennent de partout pour faire des offrandes.

Les gravures et les caractères sur pierre saillent vers l'extérieur, dans des différentes couleurs de la pierre.

À côté d'une pierre gravée avec un mantra, des croyants entassent de petites pierres, et chacun des croyants marque avec une pierre un tour autour de la montagne ; plus les pierres sont nombreuses, plus le nombre de tours autour de la montagne est important.

En passant la porte, on trouve une pile de crânes de mouton sculptés avec des mantras ; à côté de la salle du temple sont accrochés des crânes de moutons et de chèvres, exprimant le souhait des gens pour une bonne vie, et leur conception simple de relation avec la nature et les animaux.

Les monastères de la montagne sacrée de Dora sont à petite échelle.

L’horizon du ciel bleu est immense, les drapeaux de prière flottent, et les gravures dans la pierre de la montagne sacrée Dora sont le patrimoine de la culture tibétaine et l’art religieux du bouddhisme tibétain.

Auteur: Xu Na
Source: China Tibet Online
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)

 
 Articles connexes:
Les droits de l'homme du Tibet-- France
Photo
法语翻译:
Vidéo
·Voie ferrée Qinghai-Tibet
·Le Tibet
·« Indépendantistes tibétains » à l'étranger e...
Je recommande
·Paysage scénique de la rivière Yarlung Zangbo en ...
·Le Tibet tient des exercices en cas de détournement
·Une délégation tibétaine de l'APN de Chine effec...
 
 

La Recherche des droits de l'homme de la Chine
frtibet328@yahoo.cn
Société à responsabilité limitée de propagation du Wu Zhou