Accueil   |  Actualité  |  Tibet actuel  |  Histoire et Vérité  |  Profil du Tibet  |  Documents  |  Le XIVe Dalai-lama  |  Vidéo  |  Photo
 
 
Retour sur la course – Compétition internationale de cross-country de vélos au vallé de Tsopuk
    temps:2017-09-08 source:China Tibet Online auteur:    

Récemment, la Compétition internationale de cross-country de vélos au vallé de Tsopuk 2017  s’est tenue dans la petite ville tibétaine de Batang dans la province du Sichuan. La compétition a attiré au total 120 joueurs participants, dont 80 dans le groupe masculin et 40 dans le groupe féminin. Il est rapporté que cette compétition était surveillée par la marque française « Sunshine Road RaidVTT », et était conforme aux spécifications de planification de compétition et des tournois internationaux.

La piste choisie dans la zone du vallé de Tsopuk était la route semi-artificielle, le long de laquelle se trouve une foule de beaux paysages naturels du haut plateau (sources thermales, prairies, montagnes enneigées, lacs, et la flore et la faune du plateau) et des caractéristiques de la culture humaine (les demeures et la culture tibétaine de Kangba traditionnel, les monuments bouddhistes tibétains et les objets religieux connexes, les ruines et les légendes du Roi Gesar). Des cyclistes de vélo de montagne professionnels chinois et étrangers ont été invités à participer, créant la compétition de vélos de montagne en zone de haute altitude la plus influente, avec le plus de paysages naturels et de connotation culturelle.

 

Le vallé de Tsopuk est situé dans le canton de Cola, de la ville de Batang de la préfecture de garze de la province du Sichuan, c’est une perle rare cachée le long de la route Sichuan-Tibet, formée par des montagnes enneigées, des lacs, des forêts, des rivières, des canyons, des cascades, des sources thermales, des prairies, des animaux sauvages et des monastères et d’autres paysages culturels. Le vallé de Tsopuk a bien conservé son écologie, et son paysage naturel primitif et pur. La région est connue de par le monde sous le nom de « paradis perdu » sous la plume de Tao Yuanming, comme le royaume idéal de « Shambhala » dans les livres du bouddhisme tibétain et comme « Shangri-La » dans le roman de l'écrivain britannique Hilton « Horizon perdu ».

Au cours de l'événement, d’autres événements étaient également intégrés, comme une activité de marche, de l'escalade, du ballon à air chaud, etc.

Source: China Tibet Online
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)

 
 Articles connexes:
Les droits de l'homme du Tibet-- France
Photo
法语翻译:
Vidéo
·Voie ferrée Qinghai-Tibet
·Le Tibet
·« Indépendantistes tibétains » à l'étranger e...
Je recommande
·Paysage scénique de la rivière Yarlung Zangbo en ...
·Le Tibet tient des exercices en cas de détournement
·Une délégation tibétaine de l'APN de Chine effec...
 
 

La Recherche des droits de l'homme de la Chine
frtibet328@yahoo.cn
Société à responsabilité limitée de propagation du Wu Zhou