Accueil   |  Actualité  |  Tibet actuel  |  Histoire et Vérité  |  Profil du Tibet  |  Documents  |  Le XIVe Dalai-lama  |  Vidéo  |  Photo
 
 
9 moines tibétains participent au pré-examen d'été de Geshe Larampa
    temps:2017-07-14 source:China Tibet Online auteur:    

L’ouverture du pré-examen d'été de Geshe Larampa de l’année d'enseignement 2018 pour la promotion des moines bouddhistes tibétains s’est tenue le 11 juillet dans le monastère de Drepung à Lhassa.

Il est rapporté que des groupes ont été organisés dans le monastère Drepung à Lhassa, le monastère Tashilhunpo à Shigatsé, le monastère Basu de Chamdo, le monastère Champa Ling, et le monastère Redeng de Nagqu. Les moines inscrits ont été recommandés par leur temple, et cette année, neuf moines participeront à l'épreuve de l'examen d'été.

À travers le débat du pré-examen, et l'évaluation d'autres formes de connaissances culturelles, l'admissibilité et le classement pour l’examen d’hiver de l’année prochaine de Geshe Larampa seront établis.

Geshe Larampa est le plus haut degré de titre académique des moines bouddhistes tibétains, l'équivalent d'un doctorat en éducation moderne. Après qu’un Lama ait terminé l'école obligatoire des classiques exotériques, il peut prendre l’examen des différents niveaux de « Geshe ». Après cela, il peut devenir Dratsang ou le chef d’un petit monastère (qui est appelé « Khenpo » en Tibétain). Cette sélection a lieu chaque année.

Les moines qui sont admissibles à participer à l’examen Geshe doivent être compétents dans les « cinq grands classiques » et avoir une bonne formation religieuse. Geshe est le plus haut objectif recherché par les moines de la secte Gelugpa dans leurs études religieuses. En obtenant ce titre, leur influence générale sera élevée parmi les moines et les laïcs croyants, et ils se qualifieront pour leur donner une prédication.

L’examen de degré « Larampa Geshe » comprend deux sessions en été (pré-examen) et en hiver (examen final). Pour les candidats moines, seuls ceux qui passent le pré-examen d’été peuvent se qualifier à passer l’examen formel lors de la cérémonie religieuse lors du Nouvel An tibétain du Temple de Jokhang. Cet examen est organisé conjointement par les trois principaux monastères de Lhassa, et les trois temples bouddhistes les plus influents du Tibet, à savoir les monastères Ganden, Drepung, et Sera, et des moines et des fidèles venus de toutes les régions tibétaines regardent la scène de l'examen. Les moines bouddhistes, lors de l’examen, répondent à des questions difficiles soulevées par des moines devant près de dizaines de milliers de personnes, et ils peuvent obtenir un diplôme en réussissant deux examens complets.

Larampa Geshe est un ancien système d’examen des monastères qui se concentre principalement sur la connaissance des soutras bouddhistes. Afin de s’adapter aux changements du développement social, le Collège supérieur du bouddhisme tibétain de Chine a organisé les examens du titre académique supérieur « Dorampa ». Cet examen non seulement teste les connaissances du bouddhisme, mais aussi des connaissances modernes comme les ordinateurs, la langue tibétaine et d'autres.

Site du pré-examen.

Débat entre les moines qui participent au pré-examen et les enseignants.

Les enseignants posent des questions aux moines qui participent au pré-examen.

Jurés sur le site du pré-examen.

Source: China News
Photos: He Penglei
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)

 
 Articles connexes:
Les droits de l'homme du Tibet-- France
Photo
法语翻译:
Vidéo
·Voie ferrée Qinghai-Tibet
·Le Tibet
·« Indépendantistes tibétains » à l'étranger e...
Je recommande
·Paysage scénique de la rivière Yarlung Zangbo en ...
·Le Tibet tient des exercices en cas de détournement
·Une délégation tibétaine de l'APN de Chine effec...
 
 

La Recherche des droits de l'homme de la Chine
frtibet328@yahoo.cn
Société à responsabilité limitée de propagation du Wu Zhou