Tibet en Ligne
         
Accueil   |  Actualité  |  Tibet actuel  |  Histoire et Vérité  |  Profil du Tibet  |  Documents  |  Le XIVe Dalai-lama  |  Vidéo  |  Photo
  Tibet en Ligne > Actualité > Spéciale > 2014 > Journée d'émancipation des serfs au Tibet

Journée d'émancipation des serfs au Tibet

La Journée de la libération des serfs au Tibet ou Journée d'émancipation des serfs est une journée de commémoration instaurée à la date du 28 mars par l'Assemblée nationale chinoise pour célébrer chaque année l'abolition du servage ou émancipation des serfs au Tibet en 1959. Le 19 janvier 2009, les 382 législateurs de la Région autonome du Tibet ont voté à l'unanimité en faveur de l'adoption du 28 mars comme journée commémorative de l'émancipation des serfs.

La toute première commémoration du Journée

Le 28 mars 2009, devant le palais du Potala à Lhassa, s'est tenue la toute première cérémonie de commémoration de l'émancipation des serfs au Tibet 50 ans plus tôt. Présidée par Qiangba Puncog, président du gouvernement de la Région autonome du Tibet, la cérémonie a rassemblé 13 000 personnes, la plupart en habit traditionnel tibétain16. Tsondre, un agriculteur de Lhassa, et Sun Huanxun, un ancien combattant de l'APL, ont évoqué la condition misérable et les mauvais traitements de l'époque17.

Contexte et réactions du Journée d'émancipation des serfs au Tibet

Dans l'histoire du Tibet, le 28 mars 1959 est la date où Zhou Enlai prit un arrêté proclamant la dissolution du Gouvernement du Tibet de l'époque. La décision de faire du 28 mars la Journée d'émancipation des serfs a été prise en 2009, dans un contexte qui voit Pékin augmenter ses attaques contre le dalaï-lama, ce qui, à en croire le journaliste d'Asia Times Kent Ewing, « probablement aigrira d'avantage les Tibétains ». La date est aussi proche du cinquantenaire du soulèvement tibétain de 1959.

Le travail conduit à s' enrichir-concept de bonheur de Dolma Ram II

Dolma Ram dit qu' elle est vraiment heureuse. « Maintenant, la politique nationale est favorable pour nous enrichir. Pourvu que vous ne soyez pas paresseux et que vous ne comptiez pas sur d' autres, vous pouvez devenir riche quel travail que vous fassiez. Travailler assidûment conduit à l' enrichissement. Au fil des ans, Dolma Ram laborieuse devient riche et récolte le bonheur de ses propres mains.

Le travail conduit à s' enrichir-concept de bonheur de Dolma Ram I

Récemment, on a fait la connaissance d' une femme tibétaine qui fait du commerce dans la rue Barkhor à Lhassa. C' est une femme toujours gentille avec tous ses clients, qu' ils achètent ou pas ses marchandises. Notamment lorsque la plupart des marchands sont trop occupés pour entretenir avec nous, elle cause avec nous passionnément. Dolma Ram dit qu' elle est vraiment heureuse, car la politique nationale est favorable pour les enrichir.

Kesong--le premier village à lancer la réforme démocratique au Tibet (II)

Kesong--le premier village à lancer la réforme démocratique au Tibet. La plupart des gens vivent à présent dans de grandes maisons, ont des équipements modernes pour l'exploitation de la ferme et un hôpital militaire se trouve à juste 5 km de là.Les personnes du 3ème âge peuvent même recevoir des traitements à domicile. L'hôpital propose des soins gratuits pour 15 des villageois les plus pauvres, les autres peuvent bénéficier de tarifs préférentiels.

Kesong--le premier village à lancer la réforme démocratique au Tibet

Il y a 55 ans, le village de Kesong était le premier à lancer la réforme démocratique dans la région autonome du Tibet. Avant la réforme démocratique, Kesong était placé sous le joug de l'aristocratie. Mais Kesong se porte de mieux en mieux et chaque villageois profite des retombées du développement économique. Penba Tsering, fils du serf, et ancien serf adolescent lui-même, est témoin des changements du village de Kesong depuis un demi-siècle.

La Recherche des droits de l'homme de la Chine
frtibet328@yahoo.cn
Société à responsabilité limitée de propagation du Wu Zhou