Accueil   |  Actualité  |  Tibet actuel  |  Histoire et Vérité  |  Profil du Tibet  |  Documents  |  Le XIVe Dalai-lama  |  Vidéo  |  Photo
 
 
Le monastère du millénaire de Xiangyan
    temps:2017-06-07 source:China Tibet Online auteur:    

Le monastère de Xiangyan est connu aussi comme le monastère de la longévité, il est situé dans le comté de Xichuan, de la ville de Nanyang, de la province du Henan. À l’est se trouve le mont Longshan, à l’ouest le mont Hushan, au nord le mont Houling, et au sud le mont Gongmianshan, et le terrain ressemble à un lotus, au centre duquel se trouve le monastère.

Le monastère de Xiangyan a été construit durant la dynastie des Tang (618-907). Depuis la protection décrétée par Tang Daizong (762-779), le monastère de Xiangyan forme avec le temple de Shaolin, le temple du Cheval Blanc, et le temple Xiangguo les quatre célèbres temples des plaines centrales. Pendant le règne de l'empreur Yongle (1403-1424) de la dynastie des Ming, le monastère fut reconstruit à grande échelle. Durant les années de Kang Xi des Qing (1662-1722), le chef des moines de la 58e génération reconstruit le monastère, qui a connu une résurgence.

Le monastère de Xiangyan est une des unités clés nationales de protection des reliques culturelles, et les légendes du monastère de Xiangyan ont aussi été incluses dans la liste du patrimoine culturel immatériel de la ville de Nanyang.

On dit que le monastère de Xiangyan a été construit pour commémorer le moine Xiang Yan. Selon la légende, sous le règne de l'impératrice Wu Zetian (690-705), une sécheresse a duré pendant six mois consécutifs heurtant grandement les récoltes.

Pour éviter l'agitation du peuple, Wu Zetian a déclaré : celui qui pourra mettre fin à la sécheresse sera récompensé d’argent. Pendant plusieurs jours, personne n’osa répondre à cet appel. Un jour, un moine bouddhiste a prétendu pouvoir mettre fin à la sécheresse, mais la condition est que Wu Zetian lui lave personnellement les pieds, et lui donne sa récompense. Wu Zetian fut prise de colère, mais finalement, elle accepta. Effectivement, une forte pluie arriva, et Wu Zetian remplit sa promesse. Le moine a expliqué la raison : « Je suis le jeune Xiang Yan, et pour sauver le peuple qui est privé de fortes pluies, les règles du ciel nécessitent une mort. Quand je serai mort, amenez-moi à la Porte méridienne sur une trompe d’éléphant blanc, et là où l'éléphant blanc s’arrêtera sera le lieu de mon repos. » Après avoir fini de parler, il est en effet mort. L’éléphant blanc l'a emmené dans un bel endroit dans les montagnes au sud de Xichuan, et c’est ici que les gens ont enterré le moine Xiang Yan, et à cet endroit ils ont construit un monastère qui porte le nom « Monastère de Xiangyan ».

Auteur: Wang Hongyang
Source: Nanyang Daily
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)

 
 Articles connexes:
Les droits de l'homme du Tibet-- France
Photo
法语翻译:
Vidéo
·Voie ferrée Qinghai-Tibet
·Le Tibet
·« Indépendantistes tibétains » à l'étranger e...
Je recommande
·Paysage scénique de la rivière Yarlung Zangbo en ...
·Le Tibet tient des exercices en cas de détournement
·Une délégation tibétaine de l'APN de Chine effec...
 
 

La Recherche des droits de l'homme de la Chine
frtibet328@yahoo.cn
Société à responsabilité limitée de propagation du Wu Zhou